En octobre 2016, les clients des restaurants McDonald’s toulousains de Compans, Wilson et Capitole ont pu vivre une expérience unique. McDonald’s a choisi Aestetype pour accompagner ses premiers pas dans la réalité virtuelle en France. Une grande première pour la célèbre chaîne de restaurants !

 

Elle a permis aux toulousains d’avoir un avant-goût de Futurapolis accessible au plus grand nombre au cœur de la ville, quelques jours avant l’événement. Comme le souligne Anne Defrance, directrice Marketing et Communication : « Qui mieux que Mc Donald’s accueille un public de tous âges et toutes origines ? »

Sur les 3 jours d’animation, plus de 800 clients des 3 restaurants ont enfilé un casque de réalité virtuelle pour essayer d’exploser le record du VRy McGame, le jeu conçu par Aestetype. Les  scores des 3 restaurants étaient enregistrés et comparés en temps réel. Les participants se sont challengés à distance simultanément avec un record final à 30 220 points, qui dit mieux ?

Le but du jeu ? Simplissime et très ludique : en déplaçant votre regard (et le casque VR sur votre tête qui bouge dans le même temps) tout autour de vous à 360°, vous visez et capturez d’un simple regard appuyé les frites, burgers et autres nuggets qui apparaissent autour de vous et restent un court instant dans votre viseur. Et vos amis peuvent voir et encourager vos exploits sur un écran qui diffuse ce que vous voyez dans le casque.

Pendant 1 minute, le joueur fait l’expérience de posséder un regard laser qui lui permet d’attraper le plus d’objets possibles en cherchant dans toutes les directions. Une bonne occasion de manger/bouger comme préconisé par l’INPES et de constater que si la réalité virtuelle ne se mange pas vraiment, elle met l’eau à la bouche !

On s’amuse bien, certes, mais mettre des casques de réalité virtuelle entre les frites et le Big Mac, pourquoi faire ?

« L’idée de créer un jeu me trottait dans la tête depuis très longtemps et l’opportunité s’est présentée quand on a créé ce partenariat avec Futurapolis », nous répond Anne Defrance


ophelie
Ophélie Ducombs
assistante marketing et communication

« C’est un jeu qui plait énormément, parce que je pense que la plupart des gens qui constituent notre clientèle n’ont jamais eu l’occasion de mettre un casque de réalité virtuelle ». « Les clients sont demandeurs, ils veulent vraiment l’essayer, demandent si ça va se développer par la suite, s’ils pourront revenir… »


« Les MacDo toulousains auront été les premiers en France à faire entrer la réalité virtuelle dans leurs restaurants. »

« Au-delà du quantitatif, nos objectifs sont largement atteints, en ce sens que notre clientèle familiale a été très réceptive au concept et au jeu, et elle a bien compris que l’innovation est une valeur maîtresse qui nous anime chez Mac Donald’s. »

Gageons donc que l’expérience aura donné envie à tous de s’intéresser au programme avant-gardiste de Futurapolis  les 4 et 5 novembre 2016, dont Mc Donald’s était partenaire et où beaucoup d’innovations technologiques étaient à tester sur place et passées au crible de débats d’experts pour juger de leur pertinence et intérêt sociétal.

En attendant, c’est une expérience d’animation de lieu public fréquenté très positive pour les organisateurs et les participants. Elle a permis de créer du lien ludique entre les personnes dans un espace défini de manière participative et non invasive. Elle a donné à tous de la suite dans les idées en rendant accessible des technologies de pointe qui construisent l’économie du futur.